lundi 25 juin 2007

Monotype : comment qu'on fait à la maison?

Je peins mon support plexiglas avec de la peinture à l'huile.
Je réalise le dessin avec des blancs, en essuyant la peinture à l'aide d'un papier plié. (ou de n'importe quoi d'autre qui peut faire l'affaire! tissu, doigt, sopalin, chaussette...)


Après application d'une feuille vierge sur le support (avec frottement appuyé de la main le plus homogène possible), je soulève la feuille.
On remarque ici le changement de couleur de folie!! J'ai perdu toute la vivacité de mon rouge-qui-crache... Cela vient du papier utilisé qui a tout bu! (le vilain) Mes précédents monotypes faits aux beaux-arts étaient transférés sur un papier bien plus approprié! (il faut tester les papiers pour savoir!)

Le résultat sur papier :

C'est un essai... un peu ramollo.
Comme j'avais dilué la peinture avec de l'huile (d'arachide!) le blanc qui dessinait le deuxième bras et d'autres ont été "mangés" par absorption du papier! J'aurais du essuyer plus large!

(Bref... ce papier ne va pas! De cette série, les peintures sur plexi étaient carrément mieux que les monotypes sur papier!!)

mes 3 monotypes exposés à la galerie Xavier Jouvin

2 commentaires:

Agnès a dit…

Intéressant comme démo. Et tu exposes en plus ! Ah oui la fameuse galerie sur le quai Xavier Jouvin, elle a ouvert quand j'ai quitté Grenoble. Je ne l'ai jamais vue en service et je me demandais si elle allait vraiment être créée. C'est chouette ! J'ai une copine qui habite à côté, peut-être qu'un jour je ferai un tour à la galerie, mais tes gravures n'y seront plus.

jean-christophe a dit…

ça donne super envie d'essayer ! Merci beaucoup pour ce post. Dès que j'ai du temps de libre, je crois bien que je vais essayer cette technique