jeudi 22 mars 2007

La Gravure (1)

Le terme gravure désigne une technique et son résultat (aussi appelé
« estampe » ou « tirage »). Graver consiste à dessiner en creusant la surface d’un support. La gravure est encrée puis transposée sur papier au moyen d’une presse.
Ce procédé permet de reproduire de multiples fois un motif. (à l'identique, c'est le principe, mais on peut également faire des variations : diversifier les encrages (essuyage et couleur de l’encre), modifier le dessin gravé…)

Ce procédé de reproduction apparaît au XVème siècle et est utilisé dès le XVIème siècle comme moyen de diffusion de l’art et des sciences (impression de l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert, diffusion des reproductions d’œuvres d’arts).
Au delà de la reproduction et de la diffusion, les artistes utilisent aussi le procédé de gravure par intérêt pour les qualités plastiques propres à ses différentes techniques.

Il existe de nombreuses techniques de gravure sur différents supports (plaque de métal, bois, lino…).

La gravure sur plaque de métal (cuivre, zinc, alu…)
En résumé : la plaque de métal est préparée, polie. On la grave selon la technique choisie, puis on encre toute la surface, on essuie l’encre (ça n'a l’air de rien, mais c’est très technique et pas facile!). L’encre ne reste alors que dans les creux gravés, puis on fait un tirage sous presse sur papier.
Parmi les techniques possibles sur plaque de métal :

- La « pointe-sèche » ou « taille douce » :
(c’est la plus difficile, niveau gravure et encrage)
Avec une pointe en acier manipulée comme un crayon on incise le métal pour former le dessin. De part et d’autre du trait gravé se forment des « bourrelets » de matière. Après encrage, à l’impression les bourrelets propres à cette technique de la « pointe-sèche » offrent au trait un aspect doux, velouté. (pointe sèche : voir note du 16/03 et la note suivante)


-mes ptits bras à l'oeuvre pour l'encrage, photo de Blandine-


La suite au prochain épisode...
(vous avez vu, en bas de chaque note, il y a des catégories ! Si on clique dessus, ça ouvre une page avec toutes les notes d’une même catégorie réunies, ça sera + simple pour lire à la suite cette présentation de gravure !)

3 commentaires:

jean-christophe a dit…

Aaah ça marche ! J'ai parfois quelques problèmes pour que la fenêtre des commentaires s'ouvre. Je m'y reprends en général plusieurs fois.
Ce petit exposé est bien intéréssant et j'attends la suite avec impatience !
J'aime beaucoup tes aquarelles ! C'est vraiment trés réussi (c'est amusant parce que récemment j'ai bossé sur mes personnages avec une technique et des teintes similaires. Pour un résultat bien moins convaincant que le tien !)J'aime particulièrement le premier nu, où je trouve le trait particulièrement lâché, trés "facile". Trés beau travail !!

caro a dit…

tu as mis des gros gants sur tes tites mimines parce que c'est du boulot salissant ! ben c'est drolement ben un post pédagogique :-)) merci hé blandine pour la photo !

Ames a dit…

Merci à vous 2, ô courageux commentateurs! ... je sais pas quel est le pb de la fenêtre pop-up des commentaires... ici aucun soucis pour l'ouverture!

@jc : merci ! l'aquarelle là, c'était vraiment du n'importe quoi pourtant! ^^

@ caro : oui! c'est très salissant! mais de toute façon, à force de manipulations, on enlève les gants et on finit tout de même les mains noires! ;)
Je vais continuer ma présentation des techniques de gravure!